09 décembre 2006

rock'n'roll friday

Je me suis enfin, après moults réflexions, décidée à braver mes lois et aller au Tryptique avec drunkenbastard et peoplecrazy parceque :
-y'aura pas tout le monde (si vous voyez ce que je veux dire)
-c'est le premier concert de peoplecrazy
-sinon, je serai restée toute seule chez moi à me morfondre

Arrivée là-bas, faisons la queue, enfin pas très longtemps...Des gens se font carrément fouiller et nous sommes obligées d'ouvrir nos sacs (je me demande pourquoi puisque le gars devant moi au concert fumait un pétard....) Le tryptique est un peu comme la scène bastille mais en moins cosy et familier (bon et surtout, à la scène bastille, c'est pas le même genre de groupe qu'on a vu...). Nous nous asseillons (pas sure de l'orthographe) autour d'une table sur une banquette en velours bordeau quelque peu défraîchi (mais on dit que ça fait vintaaaaaaaaaaage....{à prononcer avec l'accent anglish, si on veut faire ça avec la manière rock'n'roll yeah}) et attendons. Puis, Philippe Manoeuvre (évidement qui voulez vous que ce soit) annonce les 3 groupes qui vont venir... On le savait déjà mais bon.
En premier, débarquent (de Lyon, si j'ai bien entendu le sieur journaliste de rock'n'folk) les "Music is not fun", pas mal du tout (niveau musique, le reste, on s'en fout même si le bassiste était carrément super mignon), je suis agréablement surprise, peut-être que le nom ne m'inspirait pas trop, ça faisait un peu trop "franglais garage punk lourd", m'enfin un nom c'est comme une tête, ça ne rime à rien, ou encore c'est comme un habit, ça ne fait pas le moine. Chansons bien travaillées, le chanteur a une voix très Mattew Bellamy de temps en temps (ce n'est peut-être qu'une impression...), jeu de scène pas mauvais du tout et surtout, le plus : quand le batteur vient chanter et que le guitariste prend sa place, franchement, je crois que c'était leur meilleur chanson ("c'est un hit" dixit Drunkenbastard).
petite pause, histoire de s'effondrer sur la banquette (peoplecrazy devait rentrer, pour cause de "je veux pas te voir trainer dans les rues trop tard" dixit marie-laurence) avant de reprendre avec les Tatiannas (un n, deux n ???) Les tatianas, on les sent très habitués aux concerts, un poil plus pro mais surtout plus à l'aise...Peut-être est-ce aussi parceque le chanteur semble avoir une très bonne opinion sur son aparence (qui, il faut lui rendre justice, n'est pas mal du tout là encore). La foule est plus déchaînée et enchaîne vigouresement slams et pogos tout se faisant passer la banane du velvet underground gonflable (sur l'album velvet underground et nico, enrichissez votre culture musicale)... Une jeune brune vient chanter avec le chanteur (je pense qu'elle venait des Plasticine mais pas sure, pas sure du tout)...Elle crit 2, 3 trucs genre "{brouhaha} second sex" là encore, je ne suis pas très sur, parceque sa voix devenait inintelligible.
RE-petite pause mais qui s'éternise (normal tels les stars, les Rolls sont en retard) le temps d'appercevoir une conaissance qui vient dire bonjour (je ne m'y attendais pas) et quelques têtes connues (et par là, j'entends ceux du lycée qui allaient sans aucun doute venir voir ici avant de se rendre au Paris-paris à coup sur)...
J'appercevois aussi dans la zone VIP, Busty, blonde peroxydée, coupe carrée, des lunettes noires et une clope au bec, je lui donne une bonne trentaine...En fait elle semble être comme ses femmes qui passeront directement de l'adolescence à la retraite. Avec lord Maneuvre, lady Busty a l'air d'être comme un poisson dans l'eau dans le Tryptique de son coeur, elle sourit tout en recrachant sa fumée, elle est habillée en noir comme une VIP rock'n'roll (ce qu'elle est tout compte fait) . Elle se fond parmi la foule dont les 3/4 ont moins de 20 ans, on la sent inspirée par ces petits jeunes qui jouent dans son lieu de prédilection (elle a plutôt intêret à l'être vu que dans sa theory, elle doit faire une page là dessus au moins)
Enfin, arrivent les Rolls et dès la première note, je sais que ce sera eux que je préfèrerai...Je ne me suis pas trompée...Ils sont tous simplement géniaux, en contact avec la foule qui se déchaine..."Je n'ai jamais vu ça, même à la Croche ou à la scène Bastille avec 13 dead cats" me sussure drunkenbastard emerveillée...Surtout, qu'elle est hyptonisée par le chanteur qui a une touffe de cheveux bouclée (objet de presque jouissance pour drunkenbastard). Ils sont assez originaux et ne sont pas trop copie conforme de groupes garage... Pendant cette partie là, la foule sera toujours plus déchaînée, en crescendo, bousculant avec des slams, écrasant avec des pogos. Nous appercevons quelques petites rockeuses toutes folles du guitariste (ou est-ce le bassiste, j'ai pas bien vu parceque je me suis faites presque compressée par la foule), celui qui se déchaîne avec un marcel bleu marine (avec lui aussi une touffe)...Enfin, ils font leur rappel, leur meilleure chanson...Ça aurait été con qu'il ne la joue pas, c'était la moins commune, ils se sont donnés plus de style avec celle-là. Ils l'ont joué en dernier, c'est une bonne stratégie (si c'en est une) parcequ'on ne se souvient plus que d'elle après...Je n'ai aucune idée du titre, mais bon apparament c'était leur "petite surprise" (ça a bien marché)
Sortons, parceque rentrer dans des trop illustres conaissances, non merci (spécialement pour clélia, on était derrière shrek et touffu et devant thon pendant les tatianas puis juste derrière (et un peu trop collée pour moi) vvx pendant les rolls), j'arrive chez moi et je suis trop excitée pour dormir, j'y retournerai presque (j'ai bien dit presque)...Enfin la semaine n'a pas été si merdique...

rock2

Ceci est ma vision de ce que vont devenir certaines groupies quand elles vieilliront...Elles se reconnaîtront, enfin je me suis spécialement inspirée d'une personne...

dieyoung30001

Posté par nemosum à 10:04:00 AM - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur rock'n'roll friday

  • bon bon tr!s bien LA drunkenbastard va prendre la parole.
    Tout d'abord très bonne description, je m'accorde avec toi. Je spécifie par contre que le thomas est bassiste en général, je ne regardai pas trop la guitare on va dire. Plutôt son fabuleux sourire, ses jolies bouclettes, son levi's moulant... Et je dois dire que ses petits "merci bein" à la fin de CHAQUE CHANSON mon ammené au paradis des rock'n'rollers...je dirais même que les petits rolls sont extrèmement proches de led zep par leur jeux de scène, maintenant ça n'engage que moi.
    et c'est vrai que la dernière chanason WAOUW !!!!!!!!!!!!

    Posté par drunkenbastard, 09 décembre 2006 à 10:22:26 PM | | Répondre
Nouveau commentaire