29 janvier 2008

electro harmonix

j'ai dis que j'étais allée voir Gullivers ?
Pardonne moi cher lecteur de ne pas t'avoir relaté cet evènement capital...

Retrouve donc Livi li sur le quai du métro Goncourt... (synchros du métro on était dans la même rame...) retrouvons ce cher étage, et tous les membres du groupe devant... ça m'avait manqué, les concerts dans les bars (parceque certains ne sont pas foutus de se reformer... JE NE VISE ABSOLUMENT PERSONNE...)
Puis avec une heure de retard (ce qui laisse le temps à Dmed et Pauline d'arriver...) où nous sirotons un coca à 5€ (la honte suprême, sachant que la bierre, certes synonyme de bofitude, est moins chère que l'eau ici et que on a fini par griller qu'on était pas en âge... c'est malin) les Gullivers se mettent enfin en scène, ils font partie des rares groupes que j'ai vu plusieurs fois (eux, The Stooges (non je ne vante pas au passage...), et 13dc...)
Enfin ce que j'adore chez eux c'est leurs phrases
-un homme sans cervelle est un animal
-le soul power n'est pas une question de couleur
-CQFD : c'est quoi ce foutu dawa ?
-bap to the boogie to the boogie bap bap..
-sans ta basse qui tabasse tu n'es rien
-la première fois que je suis né en toi
etc. etc.

Un public carrément moumou (non mais je comprends même pas, y'avait tellement pas d'ambiance...) mais toujours une musique parfaitement interprétée avec style, funk (oui, j'ai senti des ondes...) et brillo Puis moults guests... un violoniste (nouveau KA de livi), un saxophoniste (livi étant trop fière puisqu'ils ont interprété Chicken quelquechose...), une flute traversière et le plus original (le genre d'instrument qu'on a vu que au musée machin là vers le Zenith) THE SOUBASSOPHONE, pour vous expliquer ce qu'est un soubassophone, c'est un cuivre, énorme comme un corps qui aurait muté, le plafond était presque trop petit pour l'instrument en question, qui produit par ailleurs, un son grave, très jazz rauque et musical qui te donne des coups dans le ventre...
Voilà et comme il n'y a honnêtement que Gullivers (et Fitzgerals et Slat...) pour être aussi original... Il fallait donc bien que je leur dédie un petit article
tubagirl

ci-dessus, le soubassophone...

A part ça, je suis en deuil parceque plus de place pour nightwish (je vous jure, c'est vraiment pas de chance) et y'a que Paris où c'est complet (je vais migrer à Bruxelles, je le sens...) donc si jamais vous conaissez quelqu'un (n'importe qui) qui a 2 places à revendre (une pour soso aussi...) je suis très preneuse
et en plus, je manque l'anniv' d'alia (mais tu m'attends pour aller au moulin rouge hein ? hein ? hein ?) et le concert des Fitzgerald (parceque en semaine donc pas possible...) enfin bon
bap to the boogie...
En ce momment j'écoute l'amour en fuite d'Alain Souchon, je suis dans ma période François Truffaut...
jean_pierre_l_aud et j'ai décrété que j'adorais Jean-Pierre Léaud envers et contre tous les cinématophiles (genre ariane et alicia) qui ne peuvent le sentir, parcequ'être l'égérie de Truffaut nottament dans la série Antoine Doisnelle dès l'âge de 14 ans (mais pas que... sisi souvenez vous les 2 anglaises et le continent...) et avoir joué en plus avec Godart, ce n'est pas négligeable

Je précisais mes bonnes résolutions : en 2008, je serai
celle qui dorénavant : ne dira plus de gaffe à personne (dans le doute je ferais confiance à personne),
sera la première dans toutes les matières (sauf EPS parceque c'est un cas desespéré)
sera la confidente de ses copines sans jamais rien trahir, fera son piano (sisi c'est bien vrai)
et parlera 5 langues (je compte me mettre à l'arabe ou au japonnais d'ici là...)

ah et j'oubliais, je ferai en plus une prépa brillante à Louis Le grand où je serai première et je serai première au concour de polytech et je passerai brillament mes SAT's

Ouh alors, en 2008, j'aurais une phénoménale prise de conscience qui me dira "t'as fumé tes rideaux ou quoi ?" et me fera remarquer qu'il y a autant de chance que j'y arrive que je gagne au Keno (et ne croyez pas la pub, y'en a plein qui perdent...) en fait je pense faire comme plan de rechange, une fac quelconque (le genre de fac avec sujet débile... Vous pensez qu'il y a une fac de cuisine chinois ?) et j'aurais un petit métier de merde parceque dans la société faut pas non plus viser au dessus de ses capacités

Putain je deviens sage, ah la logique de la première S, ça vous change une fille, me voilà enfin mature, sage, voire intelligente (dire que j'ai du attendre 15 ans pour ça...)

Posté par nemosum à 10:48:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur electro harmonix

    Petite remarque

    je suis cinéphile (tu sors ça d'où les "cinématophiles"?) et j'adore jean-pierre Léaud!!! Et au fait il n'a pas commencé à 14 ans mais avant avec les 400 coups, alors qu'est-ce qu'on dit à sa p'tite clarinette?
    je t'adore !!!!

    Posté par clarinette, 08 mars 2008 à 04:32:23 PM | | Répondre
Nouveau commentaire