29 mars 2009

lux aeterna winter opening

Le second trimestre est enfin finie... Après avoir été en apnée pendant 6 mois, je me réveille un beau samedi matin. Je regarde mon agenda : rien, que des pages vides !
A l'arrivée, première en maths, deuxième en physique, 3e en spé... appréciation : bon trimestre ne relâchez pas vos efforts...
Vendredi, je me vois convoquée par ce cher prof de maths qui me dit : "je vais te mettre une mauvaise appréciation pour que tu n'ailles pas à Louis le Grand..." bon, c'est pas grave... Qu'il crève en enfer voilà tout !
Le soir, épuisée, je sors de dessin mais les vacances approchent, une petite formalité (le bac blanc) une autre dans un peu plus longtemps (le bac), pas la mer à boire... Les jeux sont faits comme on dit ! C'est alors que, au momment où je m'y attends le moins (comme dans les films), le téléphonne sonne, je décroche et là j'entends un accent marseillais à l'apareil : "allô c'est julienNG" pas de doute Jo est de retour (gnii gnii gnii) on va s'arranger pour que ce trimestre soit plus positif

A part ça, un vrai bon évènement comme on en attendait depuis si longtemps : le concert de NIGHTWISH ! Lundi soir donc, Solen vient me chercher après 4h (suantes) de TP, nous rentrons chez moi et puis, nous dirigeons (en retard sur notre avance prévue bien sur) porte de Pantin... Le Zenith, théatre de tant de souvenir (ruby déguisée en pseudo goth pour le concert d'evanescence... total look noir et converses bleu ciel... la grande classe quoi, ruby déguisée en pseudo riche pour le concert d'iggy pop... bottes en cuir à maman et T-shirt marc jacobs...) je m'achète un sublime débardeur Amanranth à l'entrée, blanc avec une fleur rouge-rose... Nous nous fondons dans la foule. Première partie : Indica, que des filles... C'est mignon mais ça ne bouge pas vraiment, la foule reste stoïque et aplaudit poliement (je ne sais pas qui a dit que les goths étaient malpolis mais ils étaient plus méchants au concert de good charlotte...) Ca ressemble à ça : indica_valoissa_s

puis en deuxième partie : Pain, qui semble mieux apprécié du public (solen qui connaît va commencer à s'exciter et faire son métalleux, très mignon...)

[j'ai pas trouvé de photo, quand je mets pain je tombe soit dur des photos de baguettes soit sur des horreurs glauquissimes]

Et enfin, ils arrivent, chacun dans l'ordre, un par un... Tout d'abord, le plus beau, le plus génial, l'âme du groupe Tuomas ; puis Jukka, Emppu, Marco et Tarj... non Anette (grand espoir vite déçu) en blonde avec une (très courte et très décolletée dans le dos) robe blanche
introduction musicale très bonne ; ils enchainent directement avec 7 days to the wolves ; s'en suit dans l'ordre (je crois, j'en ai peut être oubliés)
dead to the world
the siren
romanticide
dead boy's poem (ma préférée... elle me fait penser à jo et alia)
the poet and the pendulum
amanranth
nemo
the islander
dark chest of wonders
i wish i had an angel
entre temps anette nous fait chanter la seule chanson française qu'elle connaît, à savoir frère jacques... Nous sautons, nous chantons, nous hurlons, nous gesticulons, tout y est, la magie de leur musique, peut être sans tarja mais quand même ! Petit problème, Tuomas à tout à gauche et je suis tout à droite, je vais donc fortement translater en diagonale (tel le crabe) durant tout le concert... Nous recevons sur la tête des serpentins rouges, des confettis rouges et blanches, de la mousse (pour reproduire la neige de Nemo...) et au dessus de notre tête, des flammes et des feux d'artifices... Je pense que ce concert était vraiment l'un des meilleurs de ma vie, mieux qu'evanescence, mieux que good charlotte, peut -être même mieux que les stones et iggy (quoique c'est quand même dur d'égaler iggy)

nightwish

Pour une soirée, j'oublie toute la merde qui me colle aux pieds...

Posté par nemosum à 06:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur lux aeterna winter opening

Nouveau commentaire